SDM pour la photographie aérienne par cerf-volant

Je profite de la publication de la nouvelle version de SDM pour informer que j'ai rédigé une petite notice pour ceux qui voudraient s'y intéresser. Elle n'a pas vocation à remplacer tout ce qui existe sur la toile sur le sujet mais devrait permettre à ceux qui sont curieux, d'y jeter un œil et de mieux comprendre le vocabulaire un peu "jargonneux" de ces outils.

Mais qu'est ce donc que le SDM et que peut-il apporter au KAP?

SDM est une alternative au CHDK, et tous deux sont des couches logicielles additionnelles - hacks ! - qui s’installent temporairement sur l'appareil photo afin de pouvoir bénéficier de fonctions supplémentaires. L'installation en est relativement simple et si votre appareil est compatible, cela ajoute 2 fonctions principales:
* l'utilisation de scripts, qui sont des petits fichiers qui contiennent des commandes spécifiques à faire effectuer par l'appareil,
* l'utilisation de la prise USB de l'appareil pour "piloter" à distance l'appareil.
Le mélange de ces deux ingrédients donne l'aptitude quasi infinie de commander toute fonction, dès lors qu'un système de radiocommande, y compris simple, est connecté sur la prise USB.


Quand on y a pris gout, on se demande pourquoi les constructeurs n'installent pas directement cet outil sur leur appareil. Cela devrait être obligatoire ! car depuis des années, quelle solution est aussi pratique et complète pour ceux qui veulent contrôler l'appareil à distance. Nous ne sommes pas condamnés à ne faire que des selfies  à bout de bras ou de perche !

Pour moi, SDM présente 2 caractéristiques majeures:
* la gestion plus simple et précise de l'affichage des informations sur écran, facilitant la visualisation des opérations effectuées. par exemple on peut solliciter un affichage permanent de la valeur du zoom.
* l'utilisation de commandes un peu plus simples et "parlantes" que celles de son cousin CHDK. Certes toujours en anglais, mais plus directement tournées vers nos besoins: ex shoot_fast_at 1/800 qui va privilégier une vitesse d'obturation rapide, ou encore interval a b c qui va prendre a fois 1 photo toutes les b secondes après une mise en route de c secondes !

Enfin nous avons essayé d'apporter à David, le père du SDM, un peu de soutien pour la traduction en français de certaines parties:, menus.... certes les commandes de scripts restent en anglais mais qui sait un jour....
L'installation se fait avec les outils formidables développés par Dave Mitchell par ici.
http://zenoshrdlu.com/assist/assist.html.
Le site de référence pour les infos complémentaires: http://stereo.jpn.org/eng/sdm/index.htm
Voici le lien vers la notice :SDM pour le KAP. https://www.dropbox.com/s/pqs2iuzk9dib5zm/SDM%20pour%20le%20KAP.pdf?dl=0

L'estuaire de l'Orne

Signalons l'arrivée d'un nouveau livret consacré à l'Estuaire de L'Orne.

Ce livret au format A5 reprend les images "à vue d'oiseau" de l'exposition qui est en place à la maison de l'Estuaire à Sallenelles, dans le cadre de son exposition temporaire "Debout les vaches, la mer monte"
 Allez donc voir cette exposition et profitez-en pour rapporter ce petit ouvrage, à offrir ou... à garder.
La visite de l'estuaire peut se faire en visionnant d'autres images ici

Utah Beach

Il y a des jours !

l'idée était d'assister à l'accostage d'une barge de débarquement au petit matin à Utah Beach ! Ceux qui me connaissent savent que l'idée d'être sur place à 6 h supposait un réveil un peu matinal ! Sur la route, les marais étaient plongés dans une brume de quelques mètres d'épaisseur, laissant supposer un vent...quasi inexistant et une session bien complexe pour photographier un bateau qui allait rester loin, loin sur la plage.
L'arrivée sur place me laissait aussi perplexe. le vent était très faible et orienté vers la mer, signe probable d'un peu d'instabilité, mais surtout de grande difficulté à avancer sans que le cerf-volant ne redescende..., risquant ainsi une séance complète à contre-jour !
Mais en fait... quel régal !
Tout d'abord, à peine déployé, le dopéro prenait les airs et semblait scotché au ciel dans le soleil levant



Tout d'abord l'arrivée de quelques collectionneurs - et notamment les Overlord76 qui m'ont si souvent accueilli chaleureusement - venus rendre hommage à ceux qui avaient débarqué il y a 71 ans. Le départ de Laurent et son compère, partis pour refaire le circuit des plages du débarquement en "fat bike", quelques promeneurs, quelques ostréiculteurs et sulky à l'entrainement; la plage était bien animée.


Et la barge est arrivée, bien seule pour le coup 71 ans après !
La suite n'a été que pur plaisir pour les images: le vent, la lumière, la bonne humeur... tout était là pour une séance mémorable, les pieds - parfois plus - dans l'eau.

Merci à tous ceux qui ont permis cela. Une mention spéciale pour Pierre et son Dopéro, mais aussi bien sur pour Hugues et ses équipiers pour la barge, ceux nombreux qui se sont prêtés aux photos. Merci aussi pour le café bien chaud, offert au pied des vagues . Je ne voudrais pas non plus oublier David qui depuis quelques mois, permet par l'amélioration continue du SDM, d'avoir un système vraiment plaisant pour faire du KAP, léger et polyvalent
Les images sont là.
Surement quelques images seront adaptées pour intégrer ma série sur les Couleurs de la Liberté

Le magazine Photo Cerf-volant

Un article pour accompagner la sortie du numéro 1 de Photo Cerf-volant, un magazine online, regroupant les images de plusieurs photographes pratiquant tous ce type de photographie.
Je vous laisse donc découvrir ce numéro, auquel j'ai eu le privilège de participer et également de faire la couverture.
Mon reportage reprend quelques images prises lors de l'ultra DDay Trail,  magnifique épreuve sportive organisée en juin dernier sur les plages du débarquement par Eolia Normandie et Les courants de la Liberté, et dont j'avais publié quelques images ici


http://fr.calameo.com/read/003951655b679946dc2c5

Je vous laisse découvrir les autres magnifiques images de mes confrères aérophotographes. Bonne lecture !

Jeux Equestres Mondiaux 2014

C'est parti !
Les jeux équestres mondiaux démarrent !






Je n'ai pas beaucoup réussi à convaincre que l'on pouvait faire des images sympas autour des épreuves: beaucoup pensent que le cerf-volant va effrayer les chevaux ! l'astuce est pourtant simple : il suffit d'envoyer le cerf-volant beaucoup plus haut, tout en gardant l'appareil très bas:du coup, les chevaux ne le remarquent pas, (les cavaliers non plus d'ailleurs !) comme le montrent les images ci dessus !
Bravo à tous ceux qui ont préparé cette fête: que les jeux commencent !